Extrait de "rien ni personne..." - Barenczi

[...]
Barenczi resta seul. Il s’avança vers la fenêtre et regarda dans le lointain. Il n’avait pas pour habitude de rêvasser, c’était plutôt un homme d’action, de mouvement. On le lui avait assez reproché d’ailleurs. Mais pour une fois il s’offrait cette petite pause ; pour penser au chemin parcouru.

 

La première fois qu’il évoqua l’idée qu’un jour il serait Président de la République remontait à son adolescence. Il devait avoir seize ou dix-sept ans, il venait d’être désigné à la tête des jeunes du RPR. Sa première victoire. Alors que tous ces jeunes l’applaudissaient, il s’était dit qu’un jour se serait la France entière qui l’acclamerait.

Depuis, il n’avait pensé qu’à ça : devenir Président. Tous ses actes, toutes ses pensées avaient toujours été focalisés sur cet objectif unique.

Et puis cela s’était concrétisé en 2007, dès sa première tentative. Il faut dire qu’il avait eu le temps de préparer le terrain au cours des années précédentes. Mais quelques fois, il se demandait comment cela avait pu être aussi facile. Certes, les médias l’avaient bien soutenu, mais quand même ! A plusieurs reprises il était passé bien près de la catastrophe qui aurait pu le décrédibiliser, à chaque fois l’affaire avait tourné miraculeusement à son avantage.
[...]