Nouvelle : « Aimez la terre comme je vous ai aimés » - 2/4

poupe, il avait eu de la chance. De plus, elle faisait partie des quelques rares services qui rapportaient de l’argent à l’état ; grâce à cela, elle ouvrait la perspective d’une prolongation de l’emploi en fonction de la tenue des objectifs.

Les tickets JOB! couvraient à eux seuls le tiers des dépenses d’employés d’état. Le second tiers était financé par des entreprises dans le cadre d’opérations de partenariat public-privé. Et le dernier par les bénéfices de services comme la BRDE. La fonction publique était ainsi assurée par des individus souples, motivés et qui changeaient fréquemment. Le manque de formation, d’expérience et de stabilité des équipes causait certes quelques difficultés, mais les grèves avaient naturellement disparu et les impôts avaient baissé.

Sa formation dura un mois. Il était difficile de faire plus long étant donnée la durée moyenne des contrats ; il était aussi difficile de faire plus court. Elle comportait une partie théorique durant laquelle étaient présentés les textes réglementaires, et une partie pratique mettant en scène des jeux de rôle. Au bout de cette période, Jean-Kévin reçu son uniforme : une belle tenue vert tendre composée d’un pantalon doté de bandes d’un vert plus foncé, d’un blouson affichant en grosses lettres « BRDE »  dans la largeur du dos, d’une paire de Rangers en cuir kaki et d’une casquette de type policier américain, mais verte, affichant l’insigne métallique de la BRDE (un ours dressé sur ses pattes arrières).

Si la formation avait lieu à la préfecture de région, le poste était affecté de manière nationale : Jean-Kévin fut muté à 354 km de son domicile actuel. On lui donna en dédommagement le bon de prise en charge de sa compensation énergétique qui lui permit d’accéder à un moyen de transport bon marché. Installé dans un neuf mètres carrés « low energy », il s’attela à sa tâche avec entrain.

Jean-Kévin était bon. Il était même très bon. Il avait facilement mémorisé les points réglementaires essentiels, il était doté d’une (suite...)

2